Lithologia

Achat, recherche, préparation et vente de fossiles.

  • Français (French)
  • English
Les crinoïdes : des fossiles rares.
1 : Présentation
Les Crinoïdes sont des animaux exclusivement marins, bien connus à l'état fossiles, mais dont de nombreuses espèces vivent encore actuellement. Aucune espèce n'est connue en milieu fluvial ou lacustre, ni dans le registre fossile, ni de nos jours.
Ils forment la classe des "Crinoïdea", subdivision de l'embranchement des Echinodermes (Echinodermata) dont font également partie :
- les Cystoïdes, les Carpoïdes, les Blastoïdes, les Homalozoa, les Eocrinoïdes, les Ophiocistioïdes, les Edrioasteroïdes, les Helicoplacoïdes (classes éteintes) ainsi que les Echinoïdes (Oursins), les Ophiuroïdes (Ophiures), les Astéroïdes (Etoiles de mer) et les Holothuries (Concombres de mer).

Les premiers Crinoïdes connus sont datés de l'Ordovicien, à - 470 millions d'années. Toutes les autres classes de l'embranchement des Echinodermes apparaissent plus ou moins à la même période, au Cambrien pour les plus anciens.
dorycrinus,crinoid, fossil for sale, vente de fossile
Dorycrinus gouldi du carbonifère de Crawfordsville aux Etats-Unis
2 : Morphologie
Les Crinoïdes doivent leur nom commun de "Lys (ou Lis) de mer" à leur morphologie rappelant celle d'un végétal. Le nom Crinoïde vient du Grec "krinon = lys" et "eidos = forme".
Les Crinoïdes sont composés en général d'une tige (ou pédoncule) et d’une couronne. La tige plus ou moins longue pouvant atteindre plusieurs mètres avec une racine permettant de se fixer au fond marin ou sur un autre support pour les espèces non sédentaires. Au bout de cette tige se trouve un calice muni d'un nombre variable de longs bras flexibles et parfois eux-mêmes ramifiés. Ces bras sont munis de pinnules (petits filaments). L'ensemble « calice+bras » forme la couronne du Crinoïde.
Les tiges possèdent un squelette calcaire articulé composé de nombreux ossicules (les entroques) de forme circulaire ou pentagonale avec un canal central. Le sectionnement de la tige n'est pas mortel pour le Crinoïde si celui-ci parvient à se refixer sur un nouveau support. Les Echinodermes en général ont une forte capacité de régénération et peuvent facilement reconstituer un bras perdu par exemple.
La tige est souvent la partie des Crinoïdes qui se fossilise le mieux. La conservation d'une couronne complète ou même d'un spécimen complet reste donc peu commune . Ces échinodermes constituent des fossiles particulièrement esthétiques lorsque la couronne est conservée. Voir la page des Crinoïdes fossiles en vente sur notre site.
Ces animaux présentent une symétrie pentaradiaire (d'ordre 5) comme pour la majorité des Echinodermes.
Sur environ 650 espèces de Crinoïdes recensés vivant encore de nos jours, les Comatules représentent la très grande majorité.

codiacrinus,crinoid, fossil for sale, vente de fossile
Codiacrinus schultzei du dévonien de Bundenbach en Allemagne.
3 : Mode de vie
La plupart des Crinoïdes fossiles vivaient fixés au fond marin ou à des troncs flottants et dérivant au gré des courants par leur tige. Les Comatules sont des Crinoïdes particuliers qui n'ont pas de tige et se fixent au fond marin par des cirrhes à la base de leur calice et grâce auxquels ils peuvent se déplacer tandis que d'autres vivent en pleine eau et peuvent nager et se fixer à leur guise. Ils filtrent l'eau grâce à leurs bras et se nourrissent du plancton. La majorité des Crinoïdes actuels sont des Comatules, mais pour ce qui concerne le registre fossile, les spécimens à tige sont beaucoup plus nombreux. Ils vivaient en colonies parfois très nombreuses dans les grands fonds marins. C'est pour cette raison qu'il est fréquent de trouver des spécimens associés, parfois même d'espèces différentes.
La couronne offre un abri à bon nombre de petits animaux(crevettes, ophiures,gastéropodes) . Dans le registre fossile, on peut parfois trouver des Ophiures fossilisées dans la couronne du Crinoïde, comme chez ceux des célèbres gisements du Carbonifère de Crawfordsville (Indiana - USA) ou de Gilmore City (Iowa - USA) dont vous trouverez d'excellents spécimens en vente sur notre site.
Eretmocrinus,crinoid, fossil for sale, vente de fossile
Eretmocrinus associée à d'autres espèces du Carbonifère
4 : Les Crinoïdes fossiles à travers le monde et leur collection.

Les Crinoïdes sont des fossiles très appréciés des collectionneurs, d'une part pour leur esthétique et d'autre part pour leur diversité de formes et d'espèces.
Du fait de leur squelette calcaire, et même s’ils sont souvent disloqués après la mort, les Crinoïdes se fossilisent généralement bien et les entroques restent bien préservées .Elles peuvent être d'une grande aide pour la datation de niveaux fossiles. Les restes de grandes quantités d'entroques fossilisées constituent aujourd'hui les "Calcaires à entroques" comme ceux constituant le niveau basal du Muschelkalk supérieur par exemple. Ces entroques peuvent aussi se retrouver dans des marbres où elles se distinguent facilement.
Les premiers Crinoïdes à proprement parler apparaissent à l'Ordovicien et ils connaissent leur apogée au cours du Paléozoïque et plus particulièrement du Carbonifère inférieur. Cette époque est d'ailleurs nommée "Age of Crinoids" (Kammer & Ausich 2006)
Leurs plus proches cousins (Cystoïdes, Blastoïdes, Eocrinoïdes, Carpoïdes ...) ne survivent pas à l'extinction de masse du Permien-Trias. Seuls les Oursins, les Ophiures, les Etoiles de mer et les Concombres de mer continuent avec eux leur évolution au cours du Mésozoïque jusqu'à nos jours.
traumatocrinus,crinoid, fossil for sale, vente de fossile
Traumatocrinus du Trias de Chine

Certains genres se distinguaient par un mode de vie particulier, comme les Scyphocrinites du Silurien terminal, les Cyrtocrinus du Jurassique moyen ou les Uintacrinus et les Marsupites du Crétacé supérieur qui étaient pélagiques. Les Scyphocrinites par exemple avaient un flotteur au bout de leur tige qui leur permettaient de dériver au gré des courants. Leurs fossiles sont bien connus car on peut les trouver en grande quantité dans certains gisement du Silurien Marocain et ils font partie des Crinoïdes les plus souvent proposés à la vente.
Par ailleurs, les Uintacrinus et les Marsupites n'étaient constitués que d'une couronne sphérique en forme de bulbe grâce à laquelle ils se déplaçaient librement dans la colonne d'eau.

On peut également citer les Seirocrinus du Jurassique inférieur, bien connu du Lagerstätte Allemand de Holzmaden ou encore les Traumatocrinus du Trias supérieur de la province de Guizhou au sud-ouest de la Chine. Ces Crinoïdes vivaient attachés à des morceaux de bois flottants, il est d'ailleurs courant de trouver le fossile complet encore fixé à son support. Des pièces fossiles extraordinaires de ces Crinoïdes sont connues comme par exemple une colonie entière de plusieurs dizaines d'individus accrochés à un seul et unique tronc d’arbre.

seirocrinus,crinoid, fossil for sale, vente de fossile
Seirocrinus subangularis du jurassique inférieur de Holzmaden en Allemagne

Malgré tout, dans leur grande majorité, les Crinoïdes fossiles étaient sédentaires et vivaient fixés au fond marin en colonies parfois immenses. Certains gisements sont très réputés pour la grande quantité et la qualité des Crinoïdes qu'ils ont livrés. On peut citer le Lagerstätte de Crawfordsville dans l'Indiana avec ses Echinodermes du Mississipien inférieur (Carbonifère). A lui seul, ce gisement a livré plus de 60 espèces différentes de toutes tailles et formes ! Platycrinus, Cyathocrinus, Macrocrinus ou encore Dorycrinus avec ses grandes épines saillantes au niveau de la couronne ne sont que quelques-uns des genres connus de cette localité.

Du même âge, les Crinoïdes de Gilmore City dans l'Iowa sont également très diversifiés et d'une très bonne conservation. Plusieurs fossiles de ce gisement sont d'ailleurs en vente sur notre site, comme Aorocrinus, Eretmocrinus, Cercidocrinus ou encore Dichocrinus.

En Allemagne, on connaît le gisement de Bundenbach avec ses schistes ayant préservé une faune fossile du Dévonien très diversifiée et très bien préservée. Plus de 20 espèces y sont recensées, on peut citer Imitatocrinus, Triacrinus, Rhadinocrinus ou encore Codiacrinus par exemple.

Dans le Muschelkalk supérieur Allemand et Français, on connaît exclusivement l'espèce Encrinus liliiformis, avec ses entroques circulaires et qui peut avoir une tige atteignant 1 mètre 50 avec une couronne dépassant les 10 centimètres. Nous proposons naturellement des spécimens d'Encrinus liliiformis à la vente. Dans le Muschelkalk inférieur d'Europe centrale, on connaît le genre Dadocrinus, de petite taille et de morphologie très fine, que l'on peut trouver en plaque regroupant de très nombreux spécimens. On peut également citer Carnallicrinus ou d'autres espèces du genre Encrinus.
encrinus,crinoid, fossil for sale, vente de fossile
Encrinus liliiformis du Trias de Alverdissen en Allemagne.
Détail d'un calice
En Australie, les Jimbacrinus du Permien sont les plus connus et se trouvent souvent en grands nombres sur plaques. Même si les couronnes sont en général très bien préservées, elles sont souvent séparées de leur tige et un spécimen avec tige et couronne en connexion reste plus rare. Les couronnes de ces Crinoïdes sont particulièrement esthétiques et appréciés des collectionneurs. Anechocrinus, Occiducrinus, Stomiocrinus ou encore Dichocrinus sont également connus (entre autres) dans le Permien Australien mais ils sont beaucoup moins fréquents.

Dans la région de Moscou en Russie, le Carbonifère est bien représenté, en particulier le Mississipien (Carbonifère inférieur). Plusieurs carrières exploitent les roches de cette époque et ont livré une faune abondante mais souvent fragmentaire. Près de 50 espèces de Crinoïdes y ont été décrites. On peut citer parmi de nombreux autres genres Allosocrinus, Synyphocrinus, Moscovicrinus, Rhodocrinites, Paracrocrinus, Litocrinus ou encore Ophiurocrinus. Les Crinoïdes sont aussi connus dans le Pennsylvanien (Carbonifère supérieur) du bassin de Moscou, mais la faune y est moins diversifiée.

Du Vaucluse (sud-est de la France), nous sont parvenus des fossiles du Burdigalien (Miocène inférieur) particulièrement bien préservés, tels que les très nombreux Oursins du genre Tripneustes ou les Bivalves du genre Chlamys, mais des Crinoïdes sédentaires et des Comatules sont également connus. On peut parfois trouver ces Echinodermes en vente sur les bourses aux fossiles, mais ils restent relativement rares.
jimbacrinus,crinoid, fossil for sale, vente de fossile
Jimbacrinus bostocki du permien d'Australie

De l'île de Timor (Indonésie) est connue une faune d'âge Permien provenant de la Sonnebait Formation très riche en Crinoïdes et composée de nombreux genres endémiques. Parmi ceux-ci, on peut trouver Paracatillocrinus, Timorocidaris, Timorocrinus, Delocrinus, Monobrachiocrinus ou encore Neoplatycrinus. Ceux-ci sont systématiquement fragmentaires et ce sont les calices de formes extrêmement diversifiés qui font tout le charme de cette faune d'Echinodermes composée également de nombreux genres de Blastoïdes. Vous trouverez des exemplaires de ces Crinoïdes et de ces Blastoïdes en vente sur notre site.

En ce qui concerne les Comatules, on ne les connaît que depuis la période du Jurassique. On suppose que ces Crinoïdes ont adaptés leur mode de vie pour échapper aux prédateurs, particulièrement les Oursins.
Les gisements les plus connus pour les Comatules fossiles sont les Lagerstätten du Tithonien (Jurassique supérieur) de Solnhofen en Allemagne ou du Cénomanien (Crétacé supérieur) de Hakel au Liban.
En France, on en connaît du Cénomanien de l'Ain ou du Callovien (Jurassique moyen) de l'Ardèche par exemple, sans oublier le Burdigalien du Vaucluse cité précédemment.

Les exemples cités ci-dessus ne forment en aucun cas une liste exhaustive, et de très nombreux autres genres et espèces de Crinoïdes sont connus dans de très nombreuses localités de par le monde.
pterocoma,crinoid, fossil for sale, vente de fossile
Encrine flottante (Comatule) Pterocoma pinnata du Jurassique supérieur de Solnhofen en Allemagne.

Les Crinoïdes fossiles formaient donc une faune beaucoup plus nombreuse et diversifiée que les espèces actuelles, ce qui , en plus de leur esthétique particulière contribue à leur donner une place de choix chez les amateurs de fossiles.

Lectures : 13760
Aucun commentaire
Ajouter un commentaire
Pseudo
Email (facultatif)
Commentaire
Copier lꞌimage